Gavial

Domaine: Eucaryotes

Royaume: Animaux

Sous-domaine: Eumetazoi

Aucun rang: double face symétrique

Pas de rang: secondaire

Pas de rang: Archosauriformes

Pas de rang: Archosaures

Type: Chordés

Sous-type: Vertébrés

Infratype: Maxillaire

Overclass: à quatre pattes

Classe: Reptiles

Sous-classe: Diapsids

Infraclass: Archosaurus Morphs

Trésor: Eusuchia

Escadron: Crocodilomorphes

Ordre: Crocodiles

Superfamille: Gavialoidea

Famille: Gavialovye

Genre: Gavials

Vue: Gavial

Gangese gavial reste le seul représentant moderne du genre, les autres ne sont plus représentés que sous forme de minéraux. Cette espèce elle-même était également à la limite: il y avait très peu de gavials. Ils vivent dans des rivières profondes et rapides, mangent du poisson et passent presque tout le temps dans l'eau - plus que tout autre crocodile.

Origine de la vue et description

Photo: Gavial

Les crocodiles sont parfois appelés fossiles vivants, conservés à notre époque par le même âge que les dinosaures. Cela est vrai: les plus anciens crocodilomorphes sont apparus au trias, les thodontons sont devenus leurs ancêtres. Les crocodilomorphes habitant la planète ne survivaient pas alors, mais donnaient naissance à des crocodiles modernes, ainsi qu'à de nombreux autres animaux.

Ils dominaient la planète et étaient représentés par un grand nombre d'espèces très différentes. Parmi eux se trouvaient des animaux ne se déplaçant que sur leurs pattes postérieures, semblables aux loups, herbivores. Mais à la fin du Trias, la plupart d’entre eux moururent à cause du cataclysme. Ils furent remplacés par des dinosaures, qui commençaient à dominer à la fois sur terre et sur mer.

Les crocodilomorphes ont été forcés d'entrer dans les rivières et les marécages et ont continué à évoluer, même s'ils n'avaient jamais atteint leurs hauteurs précédentes. Il y a environ 83 millions d'années, de vrais crocodiles sont apparus - bien qu'ils soient loin d'être aussi anciens que les premiers crocodilomorphes, ils sont à juste titre considérés comme ayant le même âge que les dinosaures.

Lorsque les dinosaures ont disparu, les crocodiles ont réussi à survivre - peut-être simplement parce qu'ils ont été jetés à l'eau douce. Très probablement, l'omnivores et la capacité de se passer de nourriture pendant longtemps les ont également aidés.

Les crocodiles de type gavial sont connus depuis le Crétacé, par exemple le thoracosaurus. Mais les premiers vrais gavials sont déjà apparus dans le Paléogène - il y a 50 à 55 millions d'années. Ainsi, en Europe à cette époque vivait le kentizuhi, l'un des plus anciens gavialovyh. Ils ont maîtrisé la mer et se sont progressivement installés sur différents continents, à l’Eocène et à l’Oligocène.

Ils vivaient dans les vastes étendues de l'Eurasie, en Afrique et en Amérique du Sud. On y retrouva les vestiges du plus grand gavialovye, la grippe, pouvant atteindre 10 mètres. L'espèce survivante - le gavial Gangan, pendant longtemps n'était qu'un parmi beaucoup d'autres. Cela a été décrit par I.F. Gmelin en 1789, nom latin de Gavialis gangeticus.

Apparence et caractéristiques

Photo: A quoi ressemble le gavial?

Gavial est l'un des plus grands crocodiles. Les mâles atteignent 4-5,5 m, les femelles sont nettement plus petites et ne dépassent généralement pas 3-3,5 m. Auparavant, on rencontrait également des individus plus gros, jusqu'à 6-6,7 m, mais les braconniers étaient principalement exterminés avec précision. En conséquence, ils sont devenus un peu plus petits.

Malgré tout, leur taille est impressionnante, ils font partie des plus longs crocodiles, mais leur poids n’est pas si grand, il pèse entre 140 et 185 kg. Cela s’explique par une addition plus facile par rapport à la plupart des autres crocodiles. Les gaviaux sont plus fortement associés à l'eau et y passent plus de temps, ce qui a laissé une empreinte sur la structure de leur corps.

Il est recouvert de plaques protectrices; à l'arrière, ils sont plus grands, mais sur les côtés et sur le ventre, ils sont plus petits et moins forts, mais sont pressés de manière serrée, ce qui permet au gavial de ne pas s'inquiéter des pierres tranchantes: sinon, ils seraient très inhibés, car ces reptiles ne peuvent pas soulever leurs corps atterrir et ramper par terre. La couleur peut être différente, elle est toujours verdâtre, mais varie du gris clair mélangé avec le vert au profond, presque noir - cela dépend de l'environnement.

La tête du gavial est aplatie, le museau est très long et étroit, même en comparaison avec d'autres crocodiles - c'est ce qui le distingue le plus. Plus le gavial vieillit, plus il grandit et paraît de plus en plus étroit. Cette espèce distingue également une croissance bien marquée au bout du museau - à la saison des amours, les mâles soufflent des bulles à travers elle et buzzent.

Les yeux des gavials sont petits, élevés au-dessus de la tête afin que le reptile puisse se cacher complètement sous l’eau et qu’ils ne restent que sur la surface. Les dents sont petites et rares, mais pointues, elles poussent obliquement. A l'aide de telles dents, il est commode de pêcher: si vous l'attrapez, il y a peu de chance qu'il éclate. Mais la structure de la mâchoire de cette espèce ne permet pas de chasser des proies plus grosses. La queue est très forte, le gavial peut se protéger de l'attaque d'un autre prédateur.

Où habite Gavial?

Photo: Crocodile Gavial

Auparavant, l'aire de répartition de ces reptiles était assez large, mais a considérablement diminué au cours du siècle dernier. Maintenant, ils ne vivent que dans la partie nord de Hindustan. La plupart d'entre eux se trouvent en Inde, beaucoup moins au Népal et au Pakistan. Dans ces États, des mesures sont prises pour les protéger afin qu'ils vivent principalement dans des réserves naturelles.

Au Bangladesh, au Bhoutan et au Myanmar, ils se sont rencontrés dans le passé, mais ils ont peut-être complètement disparu, même s'ils peuvent encore être trouvés dans des coins reculés où une faune presque inexplorée est encore préservée et des populations auparavant inconnues se trouvent.

En plus du Gange, il existe des gavials dans les bassins de rivières telles que Brahmaputra, Indus, Mahanadi, Meghna et quelques autres. Les conditions naturelles de la plaine indo-ghanéenne sont les mieux adaptées à leur habitat, car elle regorge de rivières profondes qu’ils aiment tant.

Ils ont besoin d'eau potable, où vivent de nombreux poissons - ce pourrait être un lac. Chaque mâle occupe une superficie considérable: environ 20 kilomètres carrés. Pour une femme, il en faut moitié moins. Ce territoire devrait avoir des plages commodes pour s'y glisser et se prélasser.

Fait intéressant: Gaviales peut migrer sur des dizaines de kilomètres, mais revient invariablement au même endroit favori. Ils ne peuvent le quitter que si les conditions ont changé: la quantité de production a diminué ou l'eau est devenue sale. Même dans ces cas, ils ne partent pas immédiatement, essayant pendant quelque temps de s’adapter aux nouvelles conditions.

Maintenant vous savez où se trouve le gavial. Voyons ce que ce crocodile mange.

Que mange gavial?

Photo: Gavial

Son menu comprend:

  • poisson
  • oiseau
  • les amphibiens;
  • les crustacés;
  • insectes
  • charogne.

Surtout manger du poisson, il représente 80% de leur menu. Au fur et à mesure qu'ils grandissent, ils commencent à attraper de plus en plus gros, bien qu'ils ne négligent pas les proies plus petites. Les jeunes crocodiles ont un menu plus varié et peuvent manger de petits animaux jusqu’aux insectes. Ils chassent aussi les grenouilles et autres petits amphibiens, auxquels les gavials adultes font rarement attention.

Ils chassent généralement de l'embuscade. En se cachant, ils attendent une production plus importante et, après avoir saisi un moment opportun, surmontent la distance d’un coup. Dans l'eau, ils sont très rapides, attrapent la proie et la soulèvent, puis heurtent brusquement l'eau, parfois plusieurs fois.

La même technique de chasse peut être utilisée pour capturer des oiseaux et des petits mammifères. Les gavials ne sont pas particulièrement difficiles en nourriture et peuvent manger n'importe quelle créature vivante qu'ils sont capables d'attraper. La charogne est normalement digérée. L'énergie est dépensée lentement, car une chasse réussie peut fournir des reptiles 5 à 10 jours à l'avance.

On trouve parfois des bijoux dans leur estomac, ce qui explique pourquoi on croyait que les gavials attaquaient les gens, mais en réalité ils ne sont pas dangereux, ils mangent tout simplement des restes humains avec des bijoux - ils ont généralement tendance à avaler des pierres pour améliorer la digestion.

Caractéristiques de caractère et de style de vie

Photo: Gavials

Presque tout le temps, les gavials restent dans l'eau, rampant pour atterrir une ou deux fois par jour. Cela se produit généralement le matin ou avant le coucher du soleil. Sur la terre ferme, le crocodile choisit une zone dégagée et se détend tout simplement en prenant un bain de soleil. Comme pour les autres animaux à sang froid, il est parfois important pour lui de simplement se dorer au soleil.

Par temps nuageux, il peut ne pas atterrir du tout pendant plusieurs jours d'affilée, surtout lorsque le soleil est encore exposé, il peut se réchauffer presque aussi efficacement dans l'eau, flotter à la surface - il passe la majeure partie du temps ainsi.

Sur la terre ferme, ils doivent également sortir pour la reproduction, pour laquelle ils choisissent généralement une plage de sable. Ils essaient de sortir de l'eau moins souvent que les gavials car ils ne conviennent pas aux mouvements au sol: les muscles de leurs jambes sont trop faibles pour soulever le corps, les jambes elles-mêmes sont également inconfortables.

En cela, ils sont très inférieurs aux autres crocodiles - certains d'entre eux sont même capables de développer une grande vitesse pendant une courte période et ne rencontrent pas de problèmes de déplacement sur terre, mais pour les gavials, il n'est pas facile de surmonter même quelques dizaines de mètres.

Mais, avec toute la lenteur au sol, dans l’eau, ils deviennent rapides et nagent à une vitesse de 8 à 12 km / h, et à une secousse jusqu’à 30 km / h. En outre, ils sont beaucoup plus agiles qu'il n'y paraît, grâce à quoi ils sont capables de faire face aux poissons - les proies dans l'eau sont beaucoup plus agiles que les ongulés, qui sont souvent nourris par d'autres grands crocodiles.

Structure sociale et reproduction

Photo: Gawials De Crocodile

Les gavials ne deviennent matures sexuellement qu’à l’âge de 9-11 ans, ce qui est dû en grande partie au fait que leur population est si petite, car un très petit nombre de crocodiles survivent jusqu’à cet âge. 3-4 femelles s'installent à côté de chaque mâle; il supprime toute chair de poule des autres mâles dans leur relation.

Des combats acharnés peuvent avoir lieu entre les gavials mâles, particulièrement fréquents pendant la saison de reproduction. Les mâles, à ce moment-là, effectuent des rituels d'accouplement et, une fois qu'ils ont réussi, ils s'accouplent avec toutes les femelles. Cela se produit dans l'eau, mais pour pouvoir pondre, la femelle doit sortir de la terre.

Il s'éloigne de la côte à une distance de 3 à 10 mètres et creuse un trou dans le sable dans lequel il pond plusieurs dizaines d'œufs. Ils devront se développer d'ici deux mois et demi et, pendant tout ce temps, la femme essaie de rester le plus près possible et de protéger la maçonnerie. La vitesse de développement dépend de la température: plus elle est élevée, plus les petits crocodiles apparaissent rapidement.

Elles commencent à crier lorsqu'elles sortent de la coquille et la femelle les aide en ratissant le sable et en enlevant les plantes au-dessus de la maçonnerie, après quoi elle les pousse à l'eau. Si d'autres crocodiles peuvent porter leurs petits dans les dents, les gavials des gavials ne sont pas faits pour ça et ils ne peuvent que les pousser.

La femelle s'occupe de la progéniture pendant le premier mois, alors qu'elle est très vulnérable, mais même si nombreux meurent, et à la puberté des 15-40 crocodiles nés, un seul survit, rarement deux: de nombreux prédateurs veulent se régaler.

Ennemis naturels des gavials

Photo: Ganges Gavial

Il n'y a pas d'animaux qui chasseraient délibérément des gavials adultes. En Inde, ils parlent de leurs combats avec des tigres et des ours, mais si cela se produit, c'est très rare, car ces prédateurs réussissent généralement à trouver d'autres proies au lieu de se battre et de se blesser.

Les Gaviales eux-mêmes n'attaquent jamais de gros animaux, ce qui signifie que de telles batailles ne sont possibles que sur terre, où ils n'ont pratiquement aucune chance contre des animaux beaucoup plus rapides et plus puissants. Toujours en Inde, ils parlent de l'attitude hostile des éléphants vis-à-vis des gavials - comme si certains des éléphants étaient furieux à leur vue et essayaient de piétiner.

Cela s'explique par le fait que les crocodiles peuvent attraper de petits éléphants et que les survivants s'en souviennent et se vengent après avoir atteint l'âge adulte. La véracité de ces histoires est inconnue. En tout état de cause, le gavial adulte est menacé de peu, les petits sont une autre chose, car même les petits animaux peuvent les affronter.

Ils sont chassés par:

  • Mangoustes
  • surveiller les lézards
  • les hyènes;
  • des babouins;
  • Marabu
  • cigognes.

Certaines de ces personnes recherchent des griffes de gavials et, dès que les femelles partent, elles les ruinent et mangent des œufs.

Un fait intéressant: les pupilles des gavials s’ouvrent plus largement la nuit, ce qui leur permet de bien voir dans le noir et la position des yeux leur permet de déterminer parfaitement la distance, ce qui aide beaucoup à la chasse.

Statut de la population et des espèces

Photo: A quoi ressemble le gavial?

L'espèce est sur le point de disparaître et figure dans le livre rouge. Sa population avait considérablement diminué au siècle dernier et, dans les années 1970, elle était presque éteinte: en Inde, il y avait 70 individus et, avec les populations d'autres pays, il n'y en avait pas plus de 200.

Les raisons de l'extinction presque complète de cette espèce sont diverses:

  • le braconnage à cause de peaux précieuses et la conviction que certaines parties des gavials sont utiles en médecine traditionnelle;
  • la construction de barrages qui détruisent l'habitat des crocodiles;
  • une diminution du nombre de places habitables en raison de la mise en valeur croissante des terres par l'homme;
  • pollution de l'eau de rivière.

Heureusement, des mesures de protection et de reproduction ont été prises à temps, de sorte que le nombre total de ces crocodiles a augmenté. Malgré cela, ils sont toujours menacés et ces dernières décennies, il n’ya pas eu de nouvelle croissance démographique.

Les facteurs qui les ont amenés à disparaître n'ont pas disparu, au contraire, la situation se dégrade chaque année. Un grand nombre de gawials meurent en raison de l'utilisation de filets maillants pour la pêche, les rivières sont de plus en plus polluées et ces reptiles sont très sensibles aux eaux propres.

Les agriculteurs utilisent très activement la zone côtière pendant la saison sèche, car il est plus facile d'y cultiver des plantes et c'est dans cette zone que le gaviala est posé. En conséquence, ils perdent cette opportunité ou la maçonnerie déjà faite en souffre.

En dépit de ces problèmes, par rapport aux années 1970-1980, la population gaviale totale a augmenté en raison des mesures prises pour préserver l’espèce. En Inde, il y a 200 à 250 personnes, au Népal 60 à 70, au Pakistan 25 à 35.

Cependant, si la situation écologique dans leur aire de répartition continue à se dégrader au même rythme, même les mesures qui continuent d'être prises ne soutiendront plus la population de ces crocodiles et ils pourraient recommencer à disparaître, ont annoncé les scientifiques.

Garde gaviale

Photo: Gavial du livre rouge

Des mesures relativement efficaces pour protéger ces animaux sont prises en Inde et au Népal, bien qu'elles ne puissent être considérées comme suffisantes. Des zones de conservation protégées ont été créées dans certains territoires où ils habitent et il est également interdit de tuer des gavials vivant en dehors de ces zones. Cependant, ces meurtres continuent, même s'ils sont devenus plus rares.

Plus importantes sont les mesures prises dans ces pays pour la culture de gavials, dont les principales sont: la culture en captivité, puis libérée dans la faune. Après tout, ce sont les petits crocodiles qui sont les plus vulnérables, ce qui signifie que leur survie peut ainsi être augmentée d’un ordre de grandeur. En Inde, un tel programme fonctionne avec succès depuis 1980.

Dans son cadre, la collecte des œufs de gavials situés dans la zone agricole est effectuée, après quoi ils sont soignés et élevés par de jeunes crocodiles jusqu'à ce qu'ils atteignent 1,2 m, après quoi ils peuvent déjà vivre de manière indépendante et se protéger des prédateurs, et parce qu'ils sont libérés.

Le programme a donné des résultats tangibles car depuis 1986, le même programme a été lancé au Népal et depuis 2002 au Pakistan. Dans d'autres pays, de telles mesures n'ont pas été prises et les gavials ne se sont pratiquement pas protégés, ce qui a eu pour conséquence que les populations de ces animaux disparaissaient ou étaient sur le point de disparaître.

Mais même ces mesures ne conduisent pas à une amélioration radicale, ce qui permettrait d’exclure la vue du Livre rouge, car les gavials continuent de mourir en grand nombre et les crocodiles ainsi libérés s’enracinent principalement dans les réserves naturelles.Et même les personnes qui y vivent sont menacées par la pollution de l’eau: c’est là que réside le principal problème pour la survie de nombreux animaux, et jusqu’à présent, ils luttent faiblement.

Fait intéressant: le nom gharial est traduit par «pot en argile» et a été obtenu en raison de son épaississement caractéristique à la pointe du museau gavial.

Gavial - un crocodile inoffensif pour l'homme, d'aspect très différent des espèces apparentées. De plus, ils sont les seuls à avoir survécu de toute la famille et leur étude présente donc un grand intérêt scientifique. Ils sont maintenant menacés d'extinction. Empêcher la disparition de cet ancien reptile est une tâche très importante mais difficile.

Regarde la vidéo: Le Gavial du Gange est le plus "aquatique" de tous les crocodiliens (Avril 2020).

Laissez Vos Commentaires