Un touriste de la France a été attaqué par le Kamchatka Dipper

Un autre ours, qui représentait un danger pour la vie et la santé de l'homme, a été tué dans un parc naturel appelé "Nalychevo".

C'est le deuxième ours qui a été abattu cette année au Kamchatka. Selon le service de presse du "Parc naturel" du KGBI "Volcans du Kamchatka", une femme de trois ans pesant environ 140 kilogrammes a été abattue dans la partie centrale du parc "Nalychevo".

Au Kamchatka, un ours a attaqué un camp de touristes.

L'incident lui-même s'est produit le 5 août. Comme l'ours constituait une menace pour les vacanciers, il a été décidé de la tuer. Dipper ne ressentait aucune peur devant les gens et, même dans l'après-midi, il pénétrait dans le camp de touristes et déchirait ses tentes.

En conséquence, l'inspecteur du parc naturel a décidé de tirer sur le prédateur lorsqu'il s'est présenté au cordon central près des maisons.

Comme indiqué dans le message, l'animal n'était qu'à trente-cinq mètres de la maison de l'inspecteur et menaçait la santé et la vie d'un touriste français. Au même moment, il tenta de déchirer le sac à dos que le touriste avait mis devant elle sur le banc du belvédère. Avec de grands efforts, l'ours a néanmoins été chassé du camp de touristes sur une distance d'environ deux cents mètres. Dans le même temps, l'ours n'a pratiquement pas réagi à un cri ni à un coup de semonce.

C’était déjà le deuxième cas survenu au Kamchatka cette année, lorsque l’ours a dû être abattu pour ne pas menacer la vie de personnes. Ainsi, il y a quelques jours à peine, dans le même parc naturel, nous avons dû abattre une autre femme agressive, ce qui constituait également un danger pour les autres.

Laissez Vos Commentaires